L’Orée

Sur une commande du Festival Concordan(s)e #14.

Eddy Pallaro est auteur de théâtre et Jean-Baptiste André chorégraphe et danseur. En 2014 ils créent ensemble la pièce « Millefeuille » jouée plus de 150 fois dans les salles de classe de nombreux lycées en France.
Suite à une commande proposée en 2019 par le Festival Concordan(s)e, ils décident de se retrouver pour imaginer « L’orée ».

L’orée est la construction d’une errance. Deux personnages naviguent entre retenue et affirmation de soi, artisans d’une épopée, maîtres d’œuvre d’une fable. Ces deux êtres se réinventent grâce à la rencontre, au temps qu’elle offre, et glissent dans la fiction par le pouvoir de la langue et des corps.

L’orée, lieu de passage vers un ailleurs.
L'orée, c'est un risque, une inconnue, un monde que tu laisses derrière toi.
L’orée, ce pourrait-être le nom d’un territoire, d’un pays.
Qui sont ces deux-là l’un pour l’autre ? Comment  sont-ils arrivés là ?

L’orée est la construction d’une odyssée qui nous incorpore tous auteur, danseur, spectateurs, et qui nous amène ailleurs.


Extrait du texte de Eddy Pallaro :


" LE PLUS VIEUX. Quand est-ce qu'on arrive ?

LE PLUS JEUNE. Bientôt.

LE PLUS VIEUX. On est où là ?

LE PLUS JEUNE. Allez, donne-moi ta main.

Le plus jeune prend la main du plus vieux et le tire vers lui. Mais le plus vieux le repousse.

LE PLUS JEUNE. Arrête. Arrête. Fais pas l'imbécile.

Le plus jeune saisit le plus vieux par les pieds et le met sur son dos comme un sac à patates. Il se remet en marche.

LE PLUS JEUNE. Il faut y aller maintenant. Il faut pas s'arrêter. Viens. Je t'emmène.

LE PLUS VIEUX. Tu m'emmènes nulle part. C'est dans tes rêves que tu m'emmènes. Tu m'as jamais emmené nul part. Tu crois que tu m'as emmené quelque part un jour mais tu m'as jamais emmené nul part. (Un temps). Quand est-ce qu'on est parti ? Je me souviens plus. Tu te souviens toi ? C'était un lundi ou un mardi ?

LE PLUS JEUNE. C'était un jeudi.

LE PLUS VIEUX. Non, c'était en début de semaine. C'était un lundi ou un mardi. C'était l'automne.

LE PLUS JEUNE. C'était un jeudi. Il faisait chaud.

LE PLUS VIEUX. C'était un lundi ou un mardi. C'était l'automne. C'était en début de semaine. Il y avait des feuilles partout.

LE PLUS JEUNE. C'était un jeudi. C'était l'été.

LE PLUS VIEUX. Non, c'était l'automne. C'était un lundi ou un mardi ? "

 


Conception et interprétation Jean-Baptiste André et Eddy Pallaro
Collaboration artistique Mélanie Maussion
Régie générale Julien Lefeuvre
Diffusion Geneviève Clavelin
Administration, production Muriel Pierre

Production : Association W
Coproductions et soutiens :
Festival Concordan(s)e #14 - 2020 / Le Pont des arts, ville de Cesson-Sevigné / Théâtre Louis Aragon, Scène conventionnée d’intérêt national Art et Création - danse à Tremblay-en-France / Département de la Seine Saint-Denis / 783, Nantes dans le cadre du partenariat avec la Compagnie 29x27 / Théâtre ONYX, scène conventionnée de Saint-Herblain/ Service culturel, Université Rennes 2 / Région Bretagne / Ville de Rennes / Ville de Saint-Herblain.

Durée : 40 minutes
Dimension d’espace de représentation minimum : 6 x 6m
Espaces de représentation : médiathèques, plateau de théâtre, galerie, musée...
Forme légère et autonome techniquement. Adaptation lumière pour plateau.