Les jambes à son cou

Spectacle jeune public à partir de 7 ans.
Créé les 7 et 8 avril 2022 au Zef, Scène nationale de Marseille (13)

Teaser réalisé par © Alexandre Boulic

Partir du bon pied, se jeter tête la première, avoir le coeur sur la main, finir sur les rotules, garder la tête sur les épaules… Un travail ludique autour de ces expressions courantes a été imaginé, pour les décortiquer et leur donner vie, faisant apparaître des images surprenantes.
Entre absurde, burlesque et poésie, les trois acrobates danseurs articulent le corps et le langage, passent de la métaphore au concret. Une fantaisie ludique et joyeuse dans laquelle de mini-fictions s'invitent dans le récit, dans un rapport immédiat autant que décalé.

 

Note d'intention

Depuis longtemps je réfléchissais à ces expressions de la langue française qui utilisent le corps. Ce sont des expressions qui se glissent dans le langage courant, et qui traduisent une situation, un état, ou un sentiment.

Par amusement et goût du jeu avec les mots, je me suis mis à imaginer ce que serait la traduction physique de ces expressions dans leur sens propre, alors qu’on les emploie toujours pour leur sens figuré.
Comment fait-on pour « prêter main forte » ? Dans quelle mesure gardons-nous « la tête sur les épaules » ? Comment ferait une personne si elle devait « plonger la tête la première » ?
Toutes ces idées, toutes ces expressions, cette articulation passionnante entre le corps et la langue ont constitué le point de départ pour un spectacle.

« Prendre les jambes à son cou » peut être une invitation à partir vite, à décamper. On peut aussi l’entendre comme une consigne qui vous fait vous contorsionner, dans une forme d’acrobatie extrême. C’était le bon titre pour un spectacle qui tenterait de joindre le geste à la parole.

Conception, mise en scène, chorégraphie Jean-Baptiste André
Avec Fanny Alvarez, Jean-Baptiste André, Quentin Folcher
Texte et collaboration à la dramaturgie, aide à la mise en jeu Eddy Pallaro
Collaboration artistique Mélanie Maussion
Regard dramaturgique Michel Cerda
Création sonore Jean-Philippe Verdin
Création lumière Stéphane Graillot
Régie générale Julien Lefeuvre
Régie son Franck Lawrence ou Marine Iger ou Manu Padeslou
Régie lumière Julien Lefeuvre ou Angèle Besson
Création costume Charlotte Gillard
Intervenant chant Jean-Baptiste Veyret-Logerias
Photographe associé Nicolas Lelièvre
Administration, diffusion Christophe Piederrière / Cyclorama, Rennes

Production : Association W
Coproduction : Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon (69) / Le Zef, Scène nationale de Mar- seille (13) / TJP - CDN, Strasbourg (67) / Théâtre de la Passerelle, Scène nationale, Saint-Brieuc (22) / L’équinoxe, Scène nationale de Châteauroux (36) / Le Canal, Scène d’intérêt national, Redon (35) / Théâtre d’Angoulème, Scène nationale (16) / Scène du Jura, Scène nationale (39) / Pôle Sud, CDCN - Strasbourg (69) / Théâtre de la Parcheminerie, Rennes (35) / Très Tôt Théâtre, Quimper (29) / Le Pont des Arts, Cesson-Sévigné (35) / Lillico jeune public - Rennes (35)
Soutien : Ay-Roop, scène de territoire pour les arts de la piste, Rennes (35) / Centre Culturel Le Tambour - Université Rennes 2 (35)

Photos © Nicolas Lelièvre